Quel œnophile n’a-t-il jamais rêvé de faire son vin ? Depuis 2010, le Comptoir des Crus a rendu possible ce rêve grâce à son projet :

 

CAMP DE LA MATA, LA VIGNE ECOLE

 

Pour son neuvième millésime, le Comptoir des Crus propose à ses sympathisants de participer à une expérience unique, la naissance d’un vin.

 

Comment ?

Nous organisons une formation récréative s’échelonnant sur sept à huit journées réparties sur le cycle végétal de la vigne et les travaux du vin, soit un peu plus d’un an.

Ces journées de formation se dérouleront sur site pour les travaux pratiques, vigne et chai, et seront précédées le vendredi soir d’une formation théorique dans le gustatorium du Comptoir des Crus. Les rendez-vous ont lieu le vendredi soir à 20h00 au Comptoir des Crus et le samedi ou le dimanche de 8h00 à 13h00 à la vigne ou au chai. Pour les vendanges, la journée (ou les journées) débutera plus tôt et finira plus tard.

Toutes les journées de formation sont suivies d’un repas vigneron.

Les gros travaux (labours, traitements*) sont assurés par les exploitants de la parcelle, le Domaine de la Perdrix de Virginie et André GIL. L’initiation à la viticulture et à l’œnologie est assurée par Jean-Pierre RUDELLE, vulgarisateur. Les interventions ponctuelles d’Henri Guillemat et Bernard Marty, respectivement conseiller agricole et œnologue de la Perdrix enrichissent les connaissances.

Où ?

Pour mener à bien cette expérience, nous avons choisi un très vieux Carignan des Aspres travaillé en viticulture biologique, à Sainte Colombe de la Commanderie exactement. Planté sur un tertre à douce déclivité, il regarde le Sud et admire le relief des Albères. Dans son dos, il se sent protégé par l’imposante puissance du Canigou et à ses pieds, sur son flanc gauche, il voit la plaine du Roussillon jusqu’au trait bleu de l’horizon que dessine la Méditerranée. Comme le dit un adage usité par les œnophiles, « à beau site, grand vin ».

                                                                                                                                                         

Quand ?

 Le calendrier est approximatif car, être vigneron c’est d’abord vivre en harmonie avec la nature et ses caprices, c’est elle qui décide.

Courant janvier et février                Taille de la vigne et dégustation de la cuvée 2018

Courant mars Entretien hivernal de la parcelle, élimination des rejets de plants américains, rajeunissement des ceps. Remplacement des manquants, épandage d’engrais.

Fin avril début mai    Travaux en vert de la vigne, épamprage, ébourgeonnage.

Mai     Poudrage au soufre

Mai/juin         Mise en bouteille du millésime 2018

Début juillet               Effeuillage, épamprage

2, 3, 4ème week-end de septembre ? Voire 1er d’octobre   Les vendanges à la vigne et au chai.

2, 3, 4ème week-end d’octobre ? Voire 1er de novembre    Les travaux de décuvage et premières dégustations de la récolte.

 

Combien ?

Numerus clausus : 30 participants.

Participer à cette formation c’est :

-          Participer à la préservation du patrimoine viticole local.

-          Toucher le vin avec ses mains et ainsi mieux le comprendre.

-          Vivre des moments de convivialité et de partage.

-          Recevoir douze bouteilles de la cuvée que vous aurez enfantée.

Coût de l’inscription   250€ par personne, 450€ par couple.

 

INSCRIPTIONS OUVERTES JUSQU’A LA FIN DE LA PERIODE DE TAILLE, SOIT LE DEBUT DU MOIS DE MARS

RENSEIGNEMENTS, JEAN-PIERRE RUDELLE AU 04 68 355 444

 

 

·         Nous ne traitons la vigne qu’avec des produits autorisés en viticulture biologique, soufre contre l’Oïdium, sulfate de cuivre contre le Mildiou. Aucun insecticide n’est employé, des méthodes prophylactiques sont utilisées contre les nuisances d’insectes (confusion sexuelle) si besoin est. Le sol ne reçoit aucun engrais chimique. Le moût ne subit aucune chaptalisation, ni acidification.